Alvin Schwartz, Scary Stories, Histoires effrayantes à raconter dans le noir

Une couverture phosphorescente, des histoires courtes pour se faire peur, à lire à hautes voix ou au fond de son lit ! Il y en a pour tous les goûts : maisons hantées, fantômes, revenants, créatures diaboliques, psychopathes, wendigo, sorcières, squelettes …

« Classique inoubliable de la littérature américaine, souvent mis à l’index, Scary Stories revisite les légendes urbaines les plus terrifiante.  » Présentation éditeur

La plupart appartiennent au folklore anglo-américain. Les sources sont détaillées à la fin du livre, c’est vraiment un plus de découvrir la provenance de ces récits. Une bibliographie est aussi à la disposition des lectrices et lecteurs curieux.

J’aime beaucoup les illustrations en noir et blanc, un peu effrayantes, se rattachant à chaque histoire. Je n’ai pas eu peur pendant la lecture mais certaines dérangent un peu. Elles peuvent être drôles, effrayantes, dégoûtantes, sombres, tristes ou cruelles. On trouve même quelques chants assez morbides !

Les histoires qui ont retenu mon attention :

  • Le loup blanc : Cette créature me ferait presque frissonner.
  • La jeune mariée : Une jeune femme se cache dans un coffre dont elle ne sortira que des années plus tard… Triste et cruelle, je l’avais déjà lue quelque part mais elle glace toujours le sang.
  • Le tambour : Malgré l’avertissement de leur mère, deux petites filles vont faire plein de bêtises et voir la menace de cette dernière se réaliser. Une histoire destinée à faire peur aux enfants.
  • La mémoire vous reviendra : Une jeune femme qui ne parvient plus à retrouver sa mère à l’hôtel. L’établissement n’aurait jamais existé. De quoi basculer dans la folie! Le mystère de la chambre 505, une histoire angoissante !

Mon seul petit bémol, c’est qu’elles sont parfois trop courtes. J’aurais aimé davantage de détails mais elles s’enchaînent bien et j’ai pris plaisir à les découvrir.

Note : 4 sur 5.

Scary Stories, Histoires effrayantes à raconter dans le noir, Histoires recueillies par Alvin Schwartz, Stephen Gammell, Castelmore, 1981, 1984, 1991 – 2019 pour la présente édition

Adapté par Guillermo Del Toro.

J’ai découvert ce recueil grâce à Lou. | Une lecture commune avec Miss Chaterton et Capucine Gamba.

Le Challenge Contes et Légendes avec Bidib
Le Challenge Halloween avec Lou & Hilde

12 commentaires sur “Alvin Schwartz, Scary Stories, Histoires effrayantes à raconter dans le noir

Ajouter un commentaire

    1. Oui, les histoires sont tellement courtes, un peu basiques par moment, ça peut être frustrant mais j’ai adoré découvrir les sources de ces histoires, certaines sont très anciennes, comme je disais elles appartiennent au folklore anglo-américain, je les trouve intéressantes.

      J’aime

  1. Bon, voilà, j’ai terminé ! J’avoue que je ne suis pas vraiment convaincue, l’idée de départ est sympa mais les histoires sont souvent trop courtes à mon goût. Par contre, j’ai beaucoup aimé les illustrations !

    Aimé par 1 personne

    1. Je comprends, c’est vrai qu’elles sont courtes. Elles me font penser à des mini scénarios sur lesquels on pourrait s’appuyer pour écrire un roman par exemple. Les illustrations m’ont plu aussi.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :