Michael Fenris, Émersion #2

Une tempête de feuilles sur le Livroblog ! Fuyez pauvres lecteurs… mais non revenez, c’est un bon moment de lecture !

J’ai découvert ce roman grâce à une Opération Masse Critique de Babelio. Il s’agit de la suite du roman Feuilles que je n’ai pas encore lu.

« Personne n’y croit mais Jedediah Lafkin en est convaincu, sa ville natale, Hope Falls, a bien été détruite par une tempête de feuilles, les esprits de la nature ont puni ceux qui ne la respectaient pas. Depuis Jedediah n’est plus que l’ombre de lui-même.
Interné contre son gré dans un hôpital psychiatrique, gavé de médicaments destinés à lui faire perdre la mémoire, il ne se souvient plus de son identité. L’instigateur n’est autre que le sénateur Maccallan, l’homme qui a failli devenir son beau-père, et qui lui voue une haine féroce depuis la mort accidentelle de sa fille Barbara.
Alors que Jed croupit dans sa cellule, victime des brimades répétées de certains membres du personnel, une mystérieuse inconnue lui fait discrètement passer un message.
La carte postale d’Hope Falls l’avertit : le cauchemar recommence, cette fois à bien plus grande échelle. Alors que l’invasion de feuilles se prépare à frapper Manhattan le jour d’une conférence sur le climat à l’ONU, Jed s’échappe de l’hôpital, et il sait qu’il va devoir affronter la pire de ses terreurs : la feuille d’érable rouge et tout ce qu’elle représente.» Quatrième de couverture

Si au départ ces feuilles virevoltantes ne m’inspiraient pas de véritable crainte, j’ai changé d’avis assez vite. Les tempêtes sont terrifiantes et sèment la mort sur leur passage. Une menace que peu de personnes prennent au sérieux en dehors de Jedediah, ingénieur forestier, survivant de la terrible catastrophe d’Hope Falls, devenu dendrophobe* et des Enfants de la Feuille d’Érable Rouge, un groupe de militants engagés contre les projets de construction soutenus par le sénateur Maccallan, ne respectant pas l’environnement.

Ce dernier est un personnage sans scrupule, aveuglé par la haine, la colère la soif de pouvoir et le désir de vengeance, ça fait vraiment froid dans le dos. Jed finit enfermé à l’hôpital psychiatrique, drogué et maintenu volontairement dans cet état.

L’histoire est prenante et j’ai trouvé la lecture captivante. Beaucoup d’action, de drames, de personnages en fuite, d’êtres humains qui luttent pour leur survie et/ou pour l’avenir de la planète. Les chapitres s’enchaînent à un bon rythme. Peu de temps morts !

La ville de New York n’est pas épargnée par ces tempêtes, ambiance apocalyptique, il faut bien se rendez à l’évidence, la nature se déchaîne. Le conseil de l’ONU est bloqué dans le bâtiment. Ironie du sort. L’auteur en profite pour dénoncer l’inaction en matière de développement durable et d’écologie.

*Dendrophobie : la phobie des arbres

« Depuis des centaines d’années, nous l’avons meurtrie, martyrisée, détruite pour notre seule satisfaction égoïste, nous avons multiplié les constructions, arraché au sol des millions d’hectares… alors aujourd’hui la nature se venge. »

J’ai aimé le côté mystique avec cette présence bienveillante ou malfaisante des esprits de la nature. On y évoque la tribu indienne Anishinaabe (objibwé). J’ai essayé de comprendre les liens existants entre les différents personnages, entités et les évènements du passé. Le dénouement est intriguant.

Note : 4 sur 5.

Une lecture addictive et un bon thriller écologique et engagé qui continue de raisonner une fois la dernière page tournée. La nature pourrait-elle reprendre ses droits ? On peut malheureusement l’imaginer. Je vous préviens, vous ne regarderez plus les feuilles comme avant, surtout les belles feuilles d’érable, bien rouges.
J’ai suivi sans difficulté l’histoire mais j’ai eu l’impression que certains détails m’échappaient, malgré tout. Je vais essayer de me procurer le premier tome.

Émersion de Mickael Fenris, Éditions Les Nouveaux Auteurs, 2021

Un grand merci à Babelio et aux Éditions Nouveaux auteurs qui m’ont permis de découvrir ce roman qui s’inscrit parfaitement dans la thématique de notre challenge !

Le Challenge Halloween avec Lou & Hilde

6 commentaires sur “Michael Fenris, Émersion #2

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :