Stacey Halls, Les Sorcières de Pendle et les tartelettes aux pommes de Mme Knave

On m’a offert ce roman tout récemment et j’avais vraiment hâte de découvrir l’histoire.

Lancashire, Pendle, 1612.
À 17 ans, Fleetwood Shuttleworth est enceinte pour la quatrième fois. Mais après trois fausses couches, la maîtresse du domaine de Gawthorpe Hall n’a toujours pas donné d’héritier à son mari. Lorsqu’elle croise le chemin d’Alice Gray, une jeune sage-femme qui connaît parfaitement les plantes médicinales, Fleetwood voit en elle son dernier espoir.
Mais quand s’ouvre un immense procès pour sorcellerie à Pendle, tous les regards se tournent vers Alice, accusée comme tant d’autres femmes érudites, solitaires ou gênantes.
Alors que le ventre de Fleetwood continue de s’arrondir, la jeune fille n’a plus qu’une obsession pour sauver sa vie et celle de son bébé : innocenter Alice. Le temps presse et trois vies sont en jeu. Être une femme est le plus grand risque qui soit. Quatrième de couverture

C’est un roman écrit à la première personne nous plongeant dans la vie et les pensées de Fleetwood, une jeune femme vivant au XVIIème siècle dans le Lancashire. J’ai trouvé le début un petit peu long mais l’ambiance m’a tout de suite plu. L’écriture est fluide et la lecture agréable.

J’ai apprécié l’atmosphère inquiétante de ce récit, le caractère de notre héroïne, qui finalement n’a que 17 ans, et qui va se battre jusqu’au bout pour sa sage-femme et amie, Alice, espérant mener sa grossesse à terme. La pression étant forte.

Une époque bien compliquée pour les femmes mais Fleetwood malgré ce qu’elle découvre, prend sur elle et s’émancipe au fil de l’histoire, une mystérieuse renarde lui apparaissant de temps à autre. Les soins naturels prodigués par sa sage-femme vont ainsi soulager ses maux.

Le climat de chasse aux sorcières est terrible et n’importe qui peut être suspecté. J’aurais aimé qu’on s’attarde un peu plus sur les sorcières de la tour Malkin, sur la petite Jennet qui a un rôle important dans l’histoire, qu’on en sache un peu plus sur le déroulement de ce procès. La dimension historique reste en arrière-plan.

Du suspense jusqu’au bout. J’avais imaginé une fin différente. J’ai tiqué sur un ou deux éléments dans la dernière partie, avec cette manière un peu brusque et précipitée de conclure, d’expliquer les choses mais j’ai passé un très bon moment de lecture.

Note : 4 sur 5.

Stacey Halls a construit son récit à partir d’un fait historique : le procès des sorcières de Pendle en 1612, tout comme Melvin Burgess avec son roman Isa la sorcière. La construction des romans reste très différente mais les deux sont complémentaires et intéressants à découvrir.

Les sorcières de Pendle de Stacey Halls, Michel Lafon, 2020

Une lecture commune avec Miss Chaterton et Capucine Gamba

Un petit clin d’œil gourmand à Fondant & Bidib avec mes tartelettes aux pommes et cet extrait:

« La cuisinière de ma mère s’appelait Mme Knave. C’est grâce à elle que mon appétit est revenu, après un long hiver en berne. Elle m’a nourrie à grand renfort de tartes aux pommes, de pain beurré, de biscuits, de pain d’épice et de massepain. A table, elle nous régalait de soufflés de saumon à la sauce au persil, de tartes d’huîtres et de viande de bœuf tendre et rose en son cœur ; le tout accompagné de carottes fondantes et de friands au fromage qui me brûlaient la langue. Chaque soir je buvais de la rosa solis (une sorte de liqueur) et petit à petit mes joues caves ont repris des couleurs. » p. 193

La recette des tartelettes aux pommes de Mme Knave

Une recette expérimentale de la sorcière Hilde

  • Une pâte sablée maison pour 5 tartelettes et une plaque de 12 mini tartelettes (c’est copieux) :

    La recette de pâte sablée de mon livre Les recettes de La Super Supérette : 40 recettes inspirées du supermarché pour petits et grands enfants :
    200g de farine, 75g de beurre, 1 œuf, 75g de sucre en poudre, 1 pincée de sel, et un peu de cannelle en poudre.
    Dans le bol de mon robot, j’ai ajouté la farine, le sel, puis le beurre ramolli coupé en petits morceaux et mélangé un peu. A part, j’ai mélangé l’œuf et le sucre et je les ajoutés au mélange précédent. Mélangez jusqu’à ce que la pâte s’agglomère mais pas trop longtemps. Vous pourrez ensuite former votre boule à la main.
  • De la compote maison : des pomme, quelques banane, un peu de jus de citron et une cuillère à soupe de sucre de coco.
  • Réalisation des tartelettes : J’ai étalé ma pâte avec mon rouleau à pâtisserie et un peu de farine. Elle était assez collante et me semblait assez fragile, je ne l’ai pas trop modelée. J’ai découpé des cercles à l’emporte pièce pour ma plaque à muffins et formé des boules que j’ai aplati dans les moules à tartelettes (un peu plus grands). J’ai utilité des emporte-pièces pour les fleurs de pommes !
    J’ai piqué le fond de mes tartelettes, ajouté de la compote, ensuite mes pommes et parfois un peu de sucre en poudre sur le dessus.

    Temps de cuisson un peu au pifomètre : entre 10 et 15 minutes à 180°. L’important étant de surveiller qu’elles ne brûlent pas!

Verdict

On s’est bien régalé pour le goûter ! La compote est bonne, pas trop sucrée, juste ce qu’il faut ! La pâte sablée est délicieuse, bien croustillante et pas trop épaisse.

Wicca & Paganisme avec Pedro Pan Rabbit
Lire au Féminin un challenge de lecture proposé par Tiphanya
Le Challenge Halloween avec Lou & Hilde
Des livres (et des écrans) en cuisine avec Bidib & Fondant Grignote
Les Gourmandises avec Syl et ses marmitonnes chaque dimanche !

30 commentaires sur “Stacey Halls, Les Sorcières de Pendle et les tartelettes aux pommes de Mme Knave

Ajouter un commentaire

  1. Il était dans ma PAL du challenge, mais malheureusement je n’ai pas réussi à l’emprunter, ni en numérique ni en papier ! Peut-être l’année prochaine ? Tu me confirmes l’envie de le découvrir !
    Très jolies tartelettes 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. C’est bon aussi en crumble ! On avait plein de pommes à utiliser, j’ai fait de la compote et les tartelettes. Il doit en rester encore quelques unes mais elles sont un peu fripées! ^^ Bises.

      J’aime

    1. Merci Fondant. J’espère qu’il te plaira aussi. J’ai adoré ces tartelettes.
      J’ai prévu de faire un récap de mes différentes participations à votre challenge, faut que je m’y attelle. 😅

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :