Upamanyu Chatterjee, La Vengeance du Carnivore

Voyage en Inde à la rencontre des carnivores. Attention, ça mord !

Dans la nuit du 29 septembre 1949, dans la ville de Batia, en Inde, un terrible incendie fait six victimes. Il s’agit de la maison des Dalvi. Son chef de famille travaillait pour le fonctionnaire Sen, et lui fournissait de la viande.
L’autopsie révélera que les membres de cette famille étaient déjà morts au moment où tout à brûlé. Qu’est-ce qui a pu pousser un homme à commettre cet odieux crime ? Un ragoût ?
En attendant, une enquête est ouverte et Sen s’engage à ne plus manger de viande jusqu’à ce que le coupable soit jugé.

Pas plus longue qu’une nouvelle, cette histoire est bien écrite et intrigante. On suit l’enquête avec curiosité au départ, et on bascule rapidement dans l’horreur et l’humour noir.

C’est un récit intéressant, bien rythmé, déconcertant qui aborde la question du végétarisme, de la consommation de viande en Inde, de la peine de mort, et évoque les nombreuses contradictions de cette société indienne à la fin des années 40. L’auteur pointe du doigt le fonctionnement de la justice et de l’administration indienne, l’hypocrisie du système et dénonce la manière dont on traite les plus pauvres, les domestiques, prisonniers de leurs conditions, acculés.

Lorsque Sen découvre l’horrible abattoir, il fait cette réflexion intéressante :

« Ce n’était pas une expérience agréable, même pour le carnivore à peau dure que je suis. »

Malheureusement la prise de conscience ne sera que de courte durée.

Note : 4 sur 5.

Le propos est incisif, grinçant, et exige un temps de digestion pour bien en saisir tout l’intérêt et l’absurdité. J’espère avoir saisi toutes les subtilités de ce court roman qui même une fois la dernière page tournée continue d’interroger.

La Vengeance du Carnivore d’Upamanyu Chatterjee, Robert Laffont, collection Pavillons Poche, 2020

Une lecture commune à partir du 24 janvier avec Rachel, Magali (IG), Katell, PatiVore,
L’avis de Véronique

Challenge Polar et Thriller avec Sharon
Des livres (et des écrans) en cuisine organisé par Bidib & Fondant Grignote
Les Étapes Indiennes organisé par Blandine & moi
Objectif PAL organisé par Antigone

11 commentaires sur “Upamanyu Chatterjee, La Vengeance du Carnivore

Ajouter un commentaire

    1. Je ne m’attendais pas à un récit au vitriol mais j’aime bien, ça fait cogiter ! 😉 C’est bien triste d’en arriver là. La maltraitance humaine et animale est terrifiante…

      J’aime

    1. Merci à toi pour cette étape. 🙂 Oui, j’aime bien ce genre de récits qui malmène un peu mais fait réfléchir. C’est vraiment très cynique en effet mais je suis curieuse de découvrir d’autres titres de cet auteur.

      J’aime

    1. Ce n’est peut-être pas le récit idéal pour découvrir la littérature indienne mais il ne manque pas d’originalité. Après c’est selon l’envie bien sûr. 😉

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :