Aravind Adiga, Le Tigre Blanc

J’envisageais la lecture de ce roman depuis plusieurs années ! Je suis contente de m’être enfin lancée avec les Étapes Indiennes.

Balram Halwai, surnommé le Tigre blanc par un de ses professeur est né dans une famille extrêmement pauvre, à Laxmangarh, un petit village du Bihar. Ses études sont interrompues pour travailler au tea shop et nourrir sa famille qui a pour unique ambition de le marier. Il trouve alors un emploi de chauffeur et accompagne son maître, Mr Ashok, à New Delhi mais comment un tigre peut-il rester en cage ?

Une narration à la première personne, le Tigre Blanc s’adresse au premier ministre chinois. Recherché par la police pour meurtre, il raconte sa vie et partage sa vision de l’Inde. Deux mondes, « la Lumière » et « les Ténèbres », les riches et les pauvres. Il dépeint tout ça avec humour, un humour noir parfois glaçant et grinçant. Intelligent, il écoute, il surveille, il attend son heure, tapi dans l’ombre, espérant échapper à sa condition.

« Les rêves des riches ne coïncident jamais avec ceux des pauvres, n’est-ce pas ? Toute leur vie, ces derniers rêvent d’avoir assez à manger et de ressembler aux riches. Et de quoi rêvent les riches ? De perdre du poids et de ressembler aux pauvres.  » p.225

Les chapitres sont découpés en nuit. Le style n’est pas déplaisant. Les propos de Balram sont percutants. Ses maîtres le prennent pour un idiot, sans voir que la colère monte, après tant d’injustices, de mépris. J’ai trouvé le temps un peu long par moment à New Delhi mais ça valait le coup d’attendre.

J’ai ressenti cette sensation de liberté à la fin et on comprend que cette liberté à un coût, un coût très élevé et cruel. 

Le Tigre Blanc d’Aravind Adiga, 10/18, 2010
J’ai toujours envie de voir l’adaptation Netflix sortie en 2021.

Un billet commun avec

Mon avis sur Les Ombres de Kittur

 

9 commentaires sur “Aravind Adiga, Le Tigre Blanc

Ajouter un commentaire

    1. J’ai hâte de lire ta critique ! A chaque fois, j’ai des attentes par rapport à cet auteur mais il me déstabilise toujours un peu! La journée est passée vite. Je vais faire un petit tour des blogs en soirée.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :